Vous pouvez nous joindre au 05 56 20 20 39

0

Vous pouvez nous joindre au 05 56 20 20 39

0

 

Le 18 janvier 1689 naissait à la Brède Charles-Louis de Secondat, futur Baron de  La Brède et de Montesquieu. Comme la plupart des enfants issus de famille noble, pendant ses premières années d’existence, Montesquieu est mis en nourrice chez la meunière du village: le moulin jouxte notre propriété de La Blancherie.

 

panorama

 On peut alors imaginer la meunière venant promener le jeune Charles-Louis

dans l’allée, qui à cette époque comme de nos jours longeait le ruisseau de La Blancherie.


Montesquieu va utiliser sa notoriété de Baron et ses relations influentes pendant ses différents voyages à travers l’Europe. Il en profitera notamment pour faire connaître ses vins, ce qui va apporter une reconnaissance européenne des vins de Graves de la région bordelaise. Et cela, majoritairement en Allemagne, en Hollande et en Angleterre.

 

Carte photoshop  

Montesquieu

     

 

 «Je ne sais si mes vins tiennent leurs succès à mes livres ou mes livres à mes vins»

 

 

 

blanc2

 

 

 

 

Tout au long de sa vie, Montesquieu reste fidèle à ses racines de

propriétaire terrien et prend soin de l'exploitation de ses domaines,

et tout particulièrement de ses domaines viticoles.

 

Comme tout propriétaire terrien, il avait la fierté de son

exploitation et de sa réussite : « Ce qui fait que j’aime être à La

Brède c’est qu’ici il me semble que mon argent est sous mes pieds.

A Paris, il me semble que je l’ai sur mes épaules. A Paris je dis « Il

ne faut dépenser que cela », à ma campagne je dis « Il faut que je

dépense tout cela ». ».

 

Une fois retourné à La Brède, Montesquieu fit valoir ses valeurs,

notamment concernant ses terres et les vignes, étant un réel

visionnaire tant dans son approche que dans la commercialisation

de ses vins, en France et en Europe.

 

 

 

 

 

  

 

Sans titre-3

 

 

 

Le Château La Blancherie se situe sur la commune de La Brède, patrie du philosophe Montesquieu, à 15km au Sud de Bordeaux.

 

 

L'existence et la renommée du domaine se retrouve dès le XVIIIème siècle

non seulement parce que Montesquieu et sa nourrisse côtoyaient la propriété, mais aussi grâce aux frères Labadie.

 

C'est depuis le XXème siècle que la famille Coussié-Braud a été fidèle à ce terroir d'exception pendant quatre générations, et ce jusqu'en 2013.

 

 

Depuis, la famille Fray-Bonnac a repris le flambeau du Château La Blancherie.

 

 

 

 

A 48 ans, Jean-Bernard Bonnac a saisi, en Juillet 2013, l'opportunnité exceptionnelle de réaliser un rêve de toujours et toute sa famille contribue à le concrétiser.

Cet aboutissement est la rencontre entre l'envie d'entreprendre, l'entreprise et la passion.

 

Panorama chai